Wednesday, October 16, 2013

.............La Maison Saint-Gabriel, musée et site historique





Notre histoire
La Maison Saint-Gabriel, musée et site historique, a ouvert ses portes en 1966. Située à la Pointe-Saint-Charles, cette magnifique bâtisse tricentenaire est l’un des plus beaux exemples de l’architecture traditionnelle de la Nouvelle-France. Acquise par Marguerite Bourgeoys en 1668 pour y accueillir les Filles du Roy, elle est pendant trois siècles au cœur des activités, agricoles et éducatives, de la Congrégation de Notre-Dame.
Deux des bâtiments de la Maison Saint-Gabriel, la grange et la maison de pierre, ont été déclarés monuments historiques en 1965. En 1992, le ministère de la Culture et des Communications du Québec a déclaré officiellement le site comme étant historique, ce qui en fait un lieu unique et privilégié de sensibilisation à l’histoire et au patrimoine québécois à partir du Régime français. Depuis 2007, la Maison Saint-Gabriel est également reconnue comme Lieu historique national du Canada.
Comment tout a commencé
Marguerite Bourgeoys arrive à Ville-Marie en 1653. Elle a une vision claire de sa mission dans la petite colonie : instruire et éduquer gratuitement les enfants et les premiers arrivants.
Pour y arriver, elle fonde une congrégation religieuse séculière, la Congrégation de Notre-Dame. En 1662, elle obtient de M. de Maisonneuve une concession de terre à la Pointe-Saint-Charles. Elle l’agrandit en achetant de son voisin, François Le Ber, sa terre et sa maison en pierre des champs. En bâtissant une véritable ferme modèle, Marguerite Bourgeoys garantit la subsistance de ses compagnes qui dispensent l’instruction. En 1671, le roi Louis XIV lui accorde des Lettres patentes et il autorise officiellement «l’établissement de la Congrégation de Notre-Dame dans ladite île de Montréal en Nouvelle-France».